mardi 26 mai 2015

Tutorial MOD Atari 2600 RGB DIN 8

1) Ayez les normes de connexion en tête

Dans ce mod, vous allez devoir faire pas mal de soudure ... sans vous perdre. Le mieux est donc de vous faire un petit tableau péalable style "connecter la broche 5 de la DIN 8 à la broche 16 de la Péritel"
Sachez que le numéro des broches sur ces 2 types de connectiques sont normalisés. Inutile de vous faire une norme à vous, c'est le meilleur moyen de se tromper.
De plus, si on regarde bien, la plupart des connecteurs ont leurs numéros de broches sérigraphiés. Tout est tellement simple ...

Histoire de ne pas vous laisser chercher sur le net, je rappelle ci-dessous le norme des DIN 8 (commune bien évidemment aux connecteurs mâles et femelles ... la broche k d'une mâle correspondant à la même broche k femelle une fois les 2 boîtiers connectés)



Le brochage normalisé d'une péritel est donné dans l'article Megadrive, je le rappelle ci-dessous:



2) Choisissez votre brochage DIN8 vers Peritel une bonne fois pour toutes

Ne jamais changer de brochage vous permettra de tester rapidement votre dernier MOD sans avoir à câbler un câble Peritel à chaque fois. De plus, si vous possédez plusieurs consoles, cela vous évitera tout incident dû à des échanges de câble.

Vous choisissez ce que vous voulez. Le mieux étant évidemment de faire un choix commun au câblage d'autres type de consoles, modifiées par vos soins ou non.

Au final, vous devez avoir en votre possession un tableau de ce type (vous pouvez prendre celui-ci ... c'est la choix que je me suis fixé jusqu'à la fin du MOD), qui vous permettra de réaliser:
- le MOD en question
- votre câble Péritel si vous n'en avez pas déjà un sous le coude


3) Démontez votre console, enlevez les plaques de blindage



Enlevez le câble d'antenne, il ne vous servira plus à rien:


Enlevez tout d'abord la blindage supérieur:



Repérez alors la référence du TIA ( à droite sur la photo):


Enlevez le blindage inférieur: cela donne accès aux broches du TIA, pour un travail propre:



Profitez en pour nettoyer la coque, et mettez les rondelles de mousse des interrupteurs de côté (ça vous évitera de les perdre)

4) Préparez la fixation du PCB:

A l'aide d'une mini perceuse (type Dremel (c) ), percer la partie inférieure de la coque de 4 petits trous (poser votre PCB et percez à travers les trous de fixation)


Vérifiez que tout s'est bien passé en passant 4 boulons à travers coque et PCB:


Tout est OK? Bien, vous pouvez mettre les boulons de côté, on s'en resservira pour le remontage final.

5) Mettre en place le connecteur femelle DIN8 (avec blindage):

Si vous ne savez pas où acheter ce connecteur, une des références possibles chez RS est 491-140:


C'est toujours un problème pour les perçages à grand diamètre: le mieux est d'utiliser un forêt à bois. Si le votre (c'est mon cas) est trop petit, finissez le travail avec une lime ronde Dremel (le grand diamètre correspond pile poil au diamètre de la DIN8)



Vissez le connecteur sur la coque:


6) Câblez des fils à la DIN8 femelle:

Une fois le connecteur en place, le câblage est aisée. Utilisez du fil mono brin  si vous ne voulez pas vous embêter (pas d'étamage préalable, rigidité bienvenue pour une tenue mécanique avant apport d'étain ...)


Protégez les contacts avec de la gaine thermo:



7) A côté de la DIN8, placez une LED:

Cette étape de perçage peut être faite avant le câblage de la DIN8 (d'ailleurs c'est préférable)
Utilisez un passe LED pour faire propre:



8) Récupérez les potentiels en entrée et sortie du régulateur de la console:

Pour le coup, utilisez de préférence du fil multibrins souple (étamage avant brasage) Prévoyez une bonne longueur (les fils vont passer sous la carte pour rejoindre la DIN8)


9) Récupérez les signaux vidéo/audio/synchro du TIA:

Le brochage du TIA est donné dans mon article sur l'Atarai 2600, je le rappelle ci-dessous (colonne de droite)
Note: le composant UM6526P1 9034S 604410 est identique au C011903


Fixez le blindage inférieur en faisant passer les fils du TIA à travers l'un de ses trous.

10) Connectez le câble du TIA et l'alimentation sur les entrées du PCB, la DIN8 sur les sorties:

Les entrées de la carte figurent dans le tableau ci-dessus.

Les sorties sont détaillées ci-dessous:

Donc, si vous avez choisi le même câblage de la DIN8 que moi, la connexion PCB/DIN8 est la suivante:







Reste juste à connecter la LED pour avoir un témoin lumineux:


11) Remontez la console

Fixez le PCB de l'ampli grâce aux ensembles écrous/boulons préparé au début du travail.
Fixez le blindage supérieur.
N'oubliez pas de remettre les petites rondelles de mousses sur les interrupteurs.

12) Faites vous un câble Peritel en accord avec le tableau défiini §2

Si ce n'est déjà fait, faites vous un câble Peritel selon le tableau défini au début.
Vu que vous avez 5 masses à connecter (Audio, R, ...) je vous conseille de faire ces câblages à l'intérieur même du boîtier Péritel.

Voilà, c'est tout pour ce tutoriel, j'espère qu'il vous aura plu.

Pour les plus presser d'entre vous, j'en ferai peut être un second, avec un câblage direct du cordon Peritel au TIA.

mercredi 6 mai 2015

Tutorial Coregrafx RGB


1) Achetez une console

Oui ... enfin, pas n'importe laquelle, car cet article s'adresse aux détenteurs de Coregrafx modifiées par SODIPENG, ou du moins modifiées comme SODIPENG, c'est à dire avec les signaux RGB détournées vers un connecteurs DIN8 femelle dont le brochage est:
1- Audio G
2- Alimentation console (environ 12V)
3- Video
4- 5V
5- Audio D
6- Red
7- Blue
8- Green
9- Masse





2) Choisissez vos câbles

Comme pour tout mod RGB il vous faudra du câble video. Le plus simple c'est d'acheter de vieux câbles peritel de lecteurs DVD ou de magnétoscopes sur les brocantes (vous en aurez pour quelques centimes)

Attention: "Peritel" ne veut pas dire "RGB". Certains câbles Peritel ne sont connectés qu'en composite (on les ouvre, et, oh, pas de bol, y'a pas assez de fils) Pour éviter tout risque, privilégiez donc les câbles au bout desquels tous les connecteurs sont présents.

Vous rencontrerez 2 types de câbles RGB:
- les câbles simples, dans lesquels vous trouvez 20 fils distincts, plus un fil multibrins dénudé, au contact d'une couche conductrice de blindage
- les câbles "deluxe", dans lesquels vous trouverez bien 20 sorties, mais issues de câbles coaxiaux (si ces câbles sont bien utilisés, alors la broche Rouge de la peritel sera connectée au fil central d'un coax dont l'extérieur portera la masse Rouge etc ...)

Les câbles "Deluxe", c'est vraiment galère à recycler: il vous faudra une pince à dénuder bien précise, de l'application pour séparer les fils, un peu de gaine thermo pour rigidifier votre connexion ... sans compter que généralement, ce type de câble présente des regroupements plus ou moins arbitraires entre fils ...


Câble RGB simple

 Câble RGB Deluxe


Pour ce mod, je conseille l'utilisation des 2 types de câbles:
- un câble "Deluxe" entre l'ampli et la TV: on garde la connexion Peritel et on accepte de se faire un peu chier côté ampli
- un câble simple entre l'ampli et la console: là on va virer le connecteur Peritel, inutile de s'embêter





3) Préparez votre carte ampli

Vous trouverez dans mon article RBG tout ce qu'il vous faut savoir pour fabriquer un ampli RGB (capa de liaison, résistances de polarisations, et ampli à transistor)
Pour ma part je m'étais fabriquer une carte générique, sur laquelle je viens déposer certains composants, selon les besoins.
Autant vous l'avouer: il aurait été facile de faire une mesure ou regarder directement sur els PCB qu'il en est, mais:
- de l'ampli SEGA je déduis que la master systeme et la megadrive ont une capa de liaison intégrée à chaque sortie R, G et B
- de l'ampli Sodipeng je déduis que la Coregrafx intègre capas de liaison et polarisation



Cependant je préfère ne pas trop me fier à l'ampli Sodipeng (car de toute façon ils ont mal fait les choses ... ), et préfère laisser sur mon ampli les résistances de polarisation (au pire je change un peu la polarisation prédimensionnée)

Sur le schéma suivant:
- ne câblez pas le quatrième ampli (sync_in): nous ne l'utiliserons pas
- ne câblez rien en C1, C2 et C3
- mettez un strap en C4, C5 et C6


- R1, R2, R3: 3.3K
- R7, R9, R11: 12K
- R8, R10, R12, R17, R19, R21: 1K
- R16: 820R
- R20: 100R
- R13, R15: 330R
- R14: 220R
- R4, R5, R6, R18: 68R
- D1: 10V
- D2: 2.7V
- C1, C2, C3, C7: 10µF
- Q1, Q2, Q3, Q4: BC548B


4) Câblage côté TV


Virez l'un des 2 connecteurs à l'extrémité de votre câble Deluxe pour ne conserver qu'une fiche Peritel fonctionnelle.

Repérez à proximité du connecteur toutes les couleurs de fils qui correspondent aux broches dont vous vous servirez sur la Peritel (deuxième partie du tableau)





OUBLI DANS LE TABLEAU: reccorder Ampli.P20 à SCART.17




Du côté du câble que vous avez sectionné, câblez les bons fils à voter ampli (petite séance de dénudage bien chiante)


5) Câblage côté console

Coupez un bout de câble "simple" (gardez en par exemple la moitié pour un futur mod), en virant les connecteurs
Coupez à ras quelques fils pour ne garder qu'une bonne dizaine d'entre eux (en garder plus que les 8 nécessaires évite de tout devoir recommencer en cas de connerie ... vous couperez à ras les fils en trop à la fin) ... des 2 côtés





Suivez le tableau de connexion ci-avant (première partie)pour relier une DIN 8 avec cercle de blindage à votre carte ampli.

Vous pouvez connecter une LED témoin sur les pastilles P26 (Anode, +) et P27 (Cathode, -) de la carte ampli


Voilà, vous pouvez refermer votre boîtier et profiter pleinement de votre Coregrafx SODIPENG.




lundi 23 mars 2015

SERVICE MENUS

C'est quoi ?

Avec l'arrivée de la Master System, et de sa jolie image RGB, on est devenus tatillons ... nombre d'entre nous ont pesté contre ce décalage de l'image à l'écran. Moi franchement, j'avais horreur de ça. Et à l'achat d'une nouvelle TV, ou d'une nouvelle console, je priais pour qu'il soit le plus petit possible.
Il faut bien avouer que la PS2 était cool pour cela, en proposant de recaler l'image comme bon nous semblait (dans le menu des jeux) Par la suite, la Game Cube a fait de même (dans le menu de la console, à faire une bonne fois pour toute) Mais avant cela, en effet, il fallait compter sur un coup de chance ... du moins, c'est ce que l'on pensait.

En effet, sur la plupart des TV à tube cathodique, il est facile d'ajuster l'image (recalage de l'origine mais aussi étirement de l'image)
- soit en jouant avec les potentiomètres accessibles en ouvrant la TV (pas pratique)
- soit en accédant à un menu "secret" de la TV: le SERVICE MENU

Donc, aujourd'hui, quand vous achetez une TV pour quelques euros sur une brocante, et que vous constatez que l'image est mangée sur les bords, ou bien décalée d'un côté, la première chose à faire: taper "service menu + le modèle de votre TV" dans la barre de recherche google

Un exemple (un peu chiant): la Sony KV-14T1B:

La gamme Trinitron est très prisée par les retro gamers. Même si j'ai toujours aimé les couleurs pastels des écrans philips, et en dépit de son écran un peu sombre, je dois avouer que la profondeur du noir de la Trinitron me fait craquer. Oui, ici, noir c'est noir: pas gris, et sans traits gris qui défilent en diagonale de l'écran.



Le modèle de TV Commande accompagnant cette KV-14T1B est la SONY RM836. Elle se caractérise par l'absence de bouton de validation OK au centre des flèches de navigation.



Avoir la TV Commande est essentiel pour accéder au Service Menu, puisque l'on va jouer avec les boutons i+, 5, Volume + et Téletexte OFF.

Attention: les photos d'écran ci-dessous ont été faites avec une NEC Core Grafx. Il faut savoir (et c'est là le piège) que si le service menu est toujours accessible, la modification de nombre de paramètres (surtout ceux qui nous intéressent) n'est pas permise sur ce modèle de TV avec une source en 60Hz (du moins sans changer d'autres paramètres au préalable) Pour régler l'image issue d'une PC Engine, d'une Neo Geo etc ... il vous faudra switcher entre la console 60Hz et une autre (Master System, NES, ...) c'est un peu chiant.

Tout d'abord brancher et allumez votre périphérique, Composite ou RGB. Notez que certaines TV refusent l'entrée dans le service menu quand un périphérique  RGB est connecté ... ce n'est pas le cas ici.

Mettre la TV en veille, et taper la séquence ci-dessous:
"i+" puis "5" puis "Vol+" puis "Téletexte OFF" (icône écran vide en haut à gauche)

La TV s'allume alors, mais avec le message "TT__" en haut à droite de l'écran.




Le double tiret après la mention "TT" est une invitation à l'une des commandes ci-dessous (liste non exhaustive:
TT-00 = Exit
TT-01 = Contraste à Fond
TT-02 = Contraste au Minimum
TT-03 = Volume au 2/6ème
TT-04 = Volume au 3/6ème
TT-05 = Volume au 4/6ème
TT-06 = Volume au 5/6ème
TT-07 = Télécommande désactivée et réglage par défaut de l'image, se débloque en appuyant sur un bouton de la TV
TT-18 = RGB ON/OFF
TT-21 = Contrast avec [-] [+]
TT-22 = Couleur avec [-] [+]
TT-23 = Luminosité avec [-] [+]
TT-46 = Bloquage total,  Eteindre le TV avec l'interrupteur!

A part l'invite "Exit" éventuellement (vous pourrez aussi sortir du service menu en mettant la TV en veille), rien de tout cela ne nous servira.
En effet, ce qui nous intéresse nous est proposé après un appui sur la touche "menu" de la TV commande:


A l'aide des flèche de navigation de la TV Commande, placez le curseur sur l'option "Adjust". Rentrez dans ce menu via la flèche de droite.
Là vous avez accès à tout. Un conseil: notez toutes les valeurs avant de changer quoique ce soit (ça vous évitera des problèmes si vous vous enflammez et que vous avez touché à tout)
Les valeurs qui nous intéressent en générale sont:
- le centrage horizontal de la position (pour éliminer cette fameuse bande noire sur le côté, ou au moins pour que celle de droite ait la même taille que celle de gauche)
- le centrage vertical
- la taille verticale de l'image (pour que l'image d'une console en 60Hz remplisse au plus juste l'écran ... compliqué avec cette TV car justement le réglage n'est pas permis avec uen source en 60Hz)
- la taille horizontale de l'écran (pour éliminer définitivement toute bande noire ... honnêtement je ne sais plus si cette TV propose cette option ...)

Et voilà, vous pouvez profitez au mieux de vos jeux préférés (désolé pour la qualité des photos)



Les autres TV:

J'ai essayé l'entrée dans le service menu sur bien d'autres modèles de TV. J'essaierai de noter quelques séquences ci-après, mais je ne pourrai pas faire de tutoriels aussi bien détaillés que pour la SONY (j'ai du faire du vide récemment)
Mais globalement, si jamais cet article vous a donné envie d'acheter une TV en brocante, avec l'idée derrière la tête d'optimiser l'image, voire même d'appairer l'optimisation à une console, voici quelques observations d'ordre général:

- Souvent, sur les Philips et Thomson grand écran vous aurez à jouer avec les potentiomètres à intérieur de la TV
- Sur les Thomson ou Samsung, parfois l'intitulé de l'option n'est pas super explicite


samedi 3 janvier 2015

VIDEOPAC

Présentation:

Imaginons que vous êtes un ingénieur ayant fraîchement obtenu votre mutation de service au forceps (cette situation est purement imaginaire) Supposons que votre ancien service, pour vous conserver dans leur équipe, ait abandonnée la stratégie de la flatterie pour adopter depuis quelques semaines celle du "on te laisse moisir". Alors en ce jour de préparation d'anniversaire de la société, vous voyez votre nouveau service s'arracher les cheveux devant des demandes de présentations techniques sans que vous n'ayez été assigné à aucune tâche pour cette célébration qui aura lieu demain (purement imaginaire aussi ... personne n'aurait l'idée d'entamer une manip' de présentation client pour le lendemain)
Bref, vous regardez vos camarades s'atteler à la tâche ... vous voulez pas vous sentir exclu mais en ce premier jour de travail vous n'avez pas les moyens de faire grand chose tout seul ... vite, une idée pour faire semblant d'être occupé ... là, sur un coin de votre bureau ... le graal qui va sauver votre journée: un contrôleur 8 bits précâblé pour le pilotage d'un écran LCD. Vous n'y connaissez absolument rien dans la réalisation d'un jeu vidéo mais vous vous lancer le défi de réaliser un clone de SPACE INVADERS en 2 heures.
Bon, le temps d'aller chercher le dessin d'un envahisseur sur le net, que vous allez consciencieusement devoir charger dans la RAM de l'écran, de trouver un potentiomètre pour bouger votre vaisseau, de déboguer votre programme fait à l'arrache, sans réflexion préalable, vous vous retrouvez avec un jeu ne gérant qu'un seul ennemi, qui, plutôt que de faire des allers/retours sur l'écran, le traverse à la manière d'un PACMAN (ben oui, une fois que l'on a pris 2 matrices pour le dessin, il n'en reste plus que deux pour le déplacement dans le cas d'un A/R sur un écran 4 lignes ... )


Merde, c'est un peu décevant comme résultat ... enfin, le jeu fonctionne, et vous avez prévu un petit message de félicitations en cas de destruction de l'Alien:



Voilà, les 2 heures sont écoulées ... inutile de trop ébruiter l'affaire:
1) votre société ne sera peut être pas pleinement satisfaite de cet investissement
2) vos camarades commencent à se demander ce que vous foutez avec ce microcontrôleur alors que vous n'êtes même pas électronicien !!

Ayant le sens des responsabilités (et voyant surtout qu'il est l'heure d'aller courir), vous décidez d'abandonner là votre projet ... de toute manière le résultat est un peu pourri.

Pourquoi je vous parle de tout ça dans cet article consacré au Vidéopac ?
Ben parce que le Vidéopac, réponse de Magnavox (en 1978) à Atari (1977 avec son Atarai 2600), c'est un peu cela: faire des clones, parfois mauvais, des grand hits de l'époque, grâce à des micro contrôleurs. Dans l'architecture de la machine, on retrouve même un générateur de caractères (utile car la machine se veut aussi un ordinateur familiale, pourvu d'un clavier), proposant d'afficher un petit bonhomme qu'on retrouve partout dans les jeux.  Je crois bien que Gunpei Yokoi expliquait que dans un bon jeu, les sprites pouvaient être remplacés par des "0" ou des "X"... ben là on est en plein dedans, car il n'y a aucune différence entre une lettre ou un chiffre et ce petit bonhomme bien moche (disponible de face, de profil, immobile, en marche ...)





Vous pouvez voir ci-dessus une image de Space Monster, le clone de Space Invaders:
- avec ce fameux petit bonhomme qui n'aurait rien à foutre là s'il avait pas été dispo dans le générateur de caractères
- avec un vaisseau bien moche ... lui aussi victime du générateur de caractères (juxtaposition des caractères 38 et 39)

Notez l'absence de "S" à la fin de "Monster" ... oui oui, il n'y a qu'un monstre à shooter (comme dans mon programme) Les autres trucs à l'écran sont aussi à détruire mais ce ne sont que des "obstacles" à votre quête principale. Quand vous vous faites avoir, votre vaisseau de transforme en bonhomme (le fameux petit bonhomme du générateur de caractère) qu'il suffit de positionner sous un bouclier pour le voir se "retransformer" en vaisseau (mais du coup on perd un bouclier) ... le grand moment d'impuissance apparaît lorsqu'on est au stade "petit bonhomme" sans bouclier disponible (on évite les tirs et le monstre qui nous fonce dessus un moment mais cela n'a aucun intérêt ... on finit donc par se suicider)
En résumé: un jeu dont les graphismes mêlent caractères et dessins (comme sur mon programme dans lequel le tir de mon vaisseau n'était qu'une barre horizontale), des règles farfelues ... mais un boîtage de qualité avec une jaquette de toute beauté (ici en version française):


La console d'Arnaud Montebourg:

Selon Wikipédia, Philips rachète Magnavox et commercialise sa console Odyssey2 partout en Europe dès 1979, sous plusieurs marques appartenant au groupe néerlandais (Radiola, SChneider ...), faisant ainsi passer la console pour un nouveau format informatique. A l'époque il est courant de localiser la fabrication des jouets. Ainsi la version française du Vidéopac (le nom donné au format) est fabriquée par Philips, de sa première version (C52) à la dernière (G7400), et l'affiche fièrement, sur consoles et jeux:



Philips C52 version 1:

C'est la version la plus connue du Videopac en France:
- pas de bouton ON/OFF ou de témoin lumineux
- transmission Audio/Vidéo par câble antenne
- manettes, câble d'antenne et câble d’alimentation solidaires de la console. Mais sachez que les câbles manettes ne sont pas soudés directement sur la platine principale: la connexion est assurée par un connecteur CI
- manettes généralement noires, pourvues d'un stick à 8 directions, et d'un bouton ACTION à très faible enfoncement, qui a la fâcheuse tendance à perdre son capuchon carré (reste alors un petit ergot rond ... fonctionnel mais limite injouable)



Cette console est une version PAL du Videopac. Contrairement à une version PAL, qui embarque sur sa platine principale un composant intégré générant un signal composite à partir d'un signal RGB (le signal composite pouvant être apporté à la prise antenne du téléviseur en sortie d'un modulateur HF), la version SECAM contient une platine secondaire sur laquelle toute une tripaille de composants se charge de la même opération (certainement faute d'un composant SECAM tout fait ... ils ont du être content chez Philips de devoir faire une version SECAM)


C52 version 2:

Quasiment la même chose que la version 1, sauf que:
- les manettes sont grises (et de mémoire bénéficient d'une connectique type Atari 2600 ... il faudrait que je vérifie)
- le câble secteur se connecte désormais à la console ... mais attention: n'espérez pas en trouver un de remplacement facilement si vous achetez une console qui en est dépourvu ... la connectique est bien tordue.
- on a enfin le droit à un bouton Marche/Arrêt




Notons que la boîte fait apparaître une photo de la première version de la console (sans bouton) et des jeux en boîtage carton noir.




JET 25:

De marque Radiola, elle est identique à la C52 avec bouton M/A, avec un câblage intégralement solidaire de la console.
Distribuée en France au début du "format", cette console est à priori SECAM (je n'ai pas ouvert pour vérifier)


Sa notice est facilement trouvable sur le net. Dès que j'aurais remis le main sur le lien, je l'indiquerai ici. Mais pour vous éviter de vous balader un peu partout, en voici quelques extraits:








Ici vous pouvez voir le schéma et le routage de la carte mère. Contrairement à la version PAL de la G7000, elle ne possède pas de modulateur RF. Les signaux utiles à la création d'un signal RF (R,G,B, Luminance et Synchro) sont donc mis à disposition en sortie de carte mère, et utilisé par une autre carte dédié à la mise en forme de ces signaux, la Platine Codeur.







Nous constatons que la synchro disponible est correctement polarisé pour une utilisation sur téléviseur. Un mod RGB ne devra pas l'inverser (ce qui est le cas pour la G7000)

Vers une idée de MOD simple (non testé, à vos risques et périls):
Sur le net, on trouve surtout des mods pour la G7000 PAL. Ces mods consistent à récupérer les signaux à l'entrée d'un encodeur PAL, forcément absent de notre JET 25 SECAM
- soit c'est la sortie de l'encodeur (qui attaque normalement un modulateur HF PAL) qui est récupérée, il s'agit alors d'un MOD composite
- soit c'est l'entrée de cet encodeur qui est récupéré, et il s'agit d'un MOD RGB



Les C52 et JET25 SECAM n'ont pas de modulateur SECAM en lieu et place du modulateur PAL. Impossible de faire un mod composite facilement (peut être en récupérant des signaux sur la platine encodeur, mais c'est pas immédiat)
Pour autant, ce n'est pas parce que le modulateur est absent que ses entrées ne sont pas disponibles. Que ce soit sur une JET25 SECAM ou sur une G7000 PAL, les signaux RGB et Luminance sont issus du même processeur Vidéo. Ces signaux sont naturellement mis à disposition de la platine encodeur SECAM de la JET25.



A priori, le schéma d'ampli RGB+Luminance que l'on trouve sur le net pour la G7000 PAL peut être appliqué pour la JET 25 SECAM




Par contre, à la lecture des schémas des 2 consoles, il apparaît  que le signal de synchro proposé à la platine encodeur de la version SECAM ne soit pas pris au même endroit de la carte mère de la version PAL. La notice de la version SECAM laisse apparaître un signal polarisé correctement, alors que le MOD RGB de la version PAL inverse le signal de synchro.

Je pense donc qu'il faut remplacer l'ampli synchro du mod PAL par celui là:




 Au final, ce que je testerai:






G7000:

Version de base de la console disturibuée en Europe, je ne sais pas si celle en ma possession a été distribuée en France, et si c'est le cas si elle est en version SECAM ou si Philips misait sur l'arrivée sur notre territoire de TV PAL/SECAM.
Toujours est il que cette version se situe entre les 2 versions de la C52 (manettes à connecteurs mais reste du câblage solidaire de la console)



G7400:

Là il s'agit d'une vraie évolution de la console, puisqu'estampillée Videopac +. "+" pour l'affichage d'arrière plans sur les jeux "développés" ou réédités pour cette version (ces jeux étant compatibles avec le format de base Videopac, mais ces graphismes supplémentaires n’apparaîtront pas)



Contrairement à l'idée reçue, la G7400 n'est pas la version antenne de la G7401. En effet, la G7400 propose un raccord à la TV par Péritel RGB (DIN8+blindage) OU par Antenne.


Les manettes bénéficient aussi de connecteurs, mais au format DIN (impossible d'utiliser les manettes de la JET25 sans bricolage)

Gros point noir: le bouton M/A rouge,à gauche de la console, est une vraie calamité. Vous aurez bien du mal à trouver une console avec un bouton fonctionnel. Bien souvent il est bloqué dans l'une ou l'autre des 2 positions, sans moyen de commuter son état !!

G7401:

Dernière évolution de la console, elle est identique à la G7400, à ceci prêt que la sortie Antenne a disparu, et que le clavier fait apparaître les instructions correspondantes à chaque bouton (comme sur le Sinclair ZX81) pour ceux qui veulent s'essayer à la programmation, à l'aide par exemple de la cartouche 9.



liens utiles (temporaire)
http://www.nightfallcrew.com/20/07/2013/philips-videopac-g7000-pal-rgb-video-mod/
http://helenvivet.free.fr/subdirB/construction.html